Où sortir lorsqu'il pleut?

Il pleut ou il fait froid, vous n'avez pas une grande envie de sortir. Hebdotours vous recommande d'aller vous balader à la page "En attendant de sortir" de consulter quelques blogs, préparer vos prochaines balades. Mais si l'envie de sortir est vraiment trop forte, alors cette page est faite pour vous .

Cinémas

Toutes les séances, tous les cinémas à Tours et en Touraine

Musées

Plus de 30 musées à Tours et

en Indre-et-Loire

Bibliothèques

Bibliothèques et médiathèques : des lieux de rencontres et d'exposition

Lire au jardin

Horaires : lundi de 12h30 à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 19h30. Lire au jardin, du végétal mais pas seulement

5 rue Constantine - 37000 Tours

La Boite à Livres

Horaires : lundi de 11h à 19h

du mardi au samedi de 10h à 19h

19 rue Nationale, 37000 Tours

Savoir-être

Suivez les prochains événements et signatures à venir dans la librairie ou ailleurs.

97 rue des Halles 37000 Tours

Sortir dans les librairies, les médiathèques et bibliothèques

Les médiathèques ont remplacé les bibliothèques. Dans les magasins il n'est pas interdit de lire, parfois il est même possible d'y prendre le thé ou le café comme à la Boite à Livres, rue Nationale à Tours. Les médiathèques sont devenues des lieux d'expositions, des lieux de formation à Internet, à la bureautique et comprennent parfois des laboratoires de langues ou reçoivent la visite de conteurs qui y présentent des animations pour les enfants. L'entrée est libre, alors s'il pleut ou s'il fait froid, c'est une une occasion d'aller leur rendre visite.

Sortir visiter une église

Contrairement aux temples de l'antiquité gréco-romaine, une église n'est pas la maison de Dieu, mais la maison du peuple de Dieu. Sa taille s'accorde au nombre de fidèle. On y entre librement, en respectant toutefois, par sa tenue et son silence, son caractère sacré. Les modestes églises paroissiales, desservant un territoire, avec à leur tête un curé, sont les plus nombreuses. Mais il existe d'autres types d'églises : la cathédrale où se trouve le siège (en latin cathedra) d'où l'évêque préside les cérémonies ; la basilique (du grec basileus, roi) au départ une grande église impériale construite à l'époque paléochrétienne en l'honneur de la Vierge ou sur la tombe de certains martyrs, mais à partir du XIXe siècle, Rome accorde ce titre pour honorer des sanctuaires d'importance (on distingue les basiliques historiques dites « majeures » en Terre sainte, à Rome, à Assise, des basiliques « mineures ») ; l'abbatiale, église d'une communauté monastique dirigée par un abbé ; la collégiale administrée par un collège de chanoines vivant en communauté selon une règle : enfin de nombreuses chapelles, à l'extérieur ou à l'intérieur d'une église, lieux de culte d'usage occasionnel, pourvus d'un autel mais jamais de fonts baptismaux.

Source : La Croix.com

Les églises anciennes, notamment les cathédrales, ont été remaniées au cours des siècles et sont donc composites. Le Moyen Âge, période d'intenses constructions, a vu s'épanouir les deux styles les plus répandus en France : le roman et le gothique. Le roman se reconnaît à sa sobriété, à ses voûtes de pierre dites en berceau ou en plein cintre, reposant sur des murs épais. L'architecture gothique innove avec la croisée d'ogives grâce à laquelle la poussée est concentrée au sommet des piliers, libérant ainsi les murs de leur rôle de soutien, et autorisant de larges ouvertures aux vitraux multicolores. L'arc en plein cintre est remplacé par un arc brisé, tenant grâce à une clé de voûte, pierre taillée qui en bloque le sommet. À l'extérieur, les épais contreforts cèdent la place à des arcs-boutants détachés du mur et soutenus par un second pilier. Les premiers arcs-boutants apparaissent à Notre-Dame de Paris en 1180. L'entrée d'une église marque la rupture entre l'espace profane et l'espace sacré. La plupart des églises sont orientées vers l'Orient. En entrant par la porte principale, on tourne le dos aux ténèbres pour avancer vers le soleil levant, symbole de la Résurrection du Christ. L'époque romane a ouvragé les façades, notamment le « tympan » (panneau de pierre semi-circulaire) qui présente souvent un Christ en gloire entouré d'anges, des quatre animaux symbolisant les quatre évangélistes, ou encore des vingt-quatre vieillards de l'Apocalypse. L'art gothique décore les façades d'abondantes sculptures, tandis que l'art classique reviendra à des murs extérieurs plus sobres, ornés de simples colonnes ou d'un fronton. L'autel, lieu central des célébrations, est surélevé, symbolisant l'élévation vers le sacré. Avant de commencer la visite, on peut s'approcher du bénitier et faire un signe de croix avec l'eau bénite, qui rappelle le baptême.

Lire la suite 

Autres idées de balades

Les Grottes Pétrifiantes de Savonnières à l'ouest de Tours près de Villandry abritent d’anciennes carrières de tuffeau du Moyen-Age. Il y a environ 100 millions d’années, à l’ère secondaire, une mer peu profonde recouvrait notre région. Au fond se sont déposées des masses de craie qui, une fois à l’air libre, ont formé une roche dominante dans la vallée de la Loire : le Tuffeau. Cette pierre tendre, mais suffisamment dure, a été employée dans la construction des plus élégants Châteaux de la Loire. Progressivement envahies par l’eau les carrières ont été abandonnées laissant place à un monde ténébreux et silencieux. L’eau s’infiltrant sans trêve dans les fissures a érodé le calcaire et créé un univers privilégié. Ouvertes de février à fin novembre, le site Internet vous indiquera les horaires d'ouverture. 

A l'est de Tours le Grand Aquarium de Touraine vous invite à explorer tous les mystères et merveilles du monde aquatique. Situé à 5 minutes d’Amboise et sur le circuit de la Loire à vélo, le Grand Aquarium de Touraine vous propose de découvrir 60 aquariums de nombreuses espèces des eaux douces, eaux tropicales et eaux des mers. Avec plus de 2 000 000 litres d’eau, le Grand Aquarium de Touraine est le plus grand aquarium d’eau douce d’Europe.